La petite voix du golfeur : je monte trop vite...

07/02/2017
Photo : Alexis Orloff / ffgolf

Cas n°2 : « Je monte (backswing) toujours trop vite… Comme si j’avais trop d’entrain. Mais c’est mon rythme naturel et j’ai bien du mal à calmer le jeu ! »

Maudite montée...

Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf : Oui, là on est sur des notions de tempo. L'objectif, c'est d'arriver le plus vite possible au travers de la balle. Donc le mouvement est un mouvement qui va d'abord vers l'arrière et puis ensuite vers l'avant. Si tu manges toute ton accélération à la prise d'élan, tu es forcément dans une décélération quand tu reviens vers l'avant. Donc, le "je monte trop vite" il est surtout à mettre en relation avec le "comment je reviens…", n’est-ce pas ? Tu peux avoir des gens qui montent vite, et qui reviennent plus vite, donc ce n'est donc pas un problème pour eux. En réalité, il faut juste que tu comprennes que la vitesse, elle doit être progressive pour arriver à son apogée au travers de la balle.

La "Petite Voix" : Mais tu n’aurais pas un truc à me donner, pour arrêter de monter trop vite ? Parce que j’ai essayé plein de trucs, ça ne marche pas !

Patrice Amadieu : Le “ trop vite ”, c'est un peu ce qu'on appelle la musique du swing, c'est à dire qu'il faut certainement que dans sa tête, on ait une perception, un son, qui correspondent en gros à ce qu'on veut, au 33 tours qu'on veut faire tourner sur la platine. Donc, ça peut être des mots que tu te forces à dire doucement, le début du mot et plus vite, la fin du mot, par exemple.

La "Petite Voix" : Toi, par exemple, ton mot à toi, c'est quoi ?

Patrice Amadieu : Moi, en l'occurrence, perso, mon rythme, il est pas mal donc…(Rires)

La "Petite Voix" : Allez Patrice, un effort !

Patrice Amadieu : Alors par exemple, Benoît Ducoulombier, il utilise le “ back-hit ”, le “ back ” qui donne la notion de lancer vers l'arrière et le “ hit ”, qui est quelque chose d'un tout petit peu plus “ punchy ” sur un retour plus percutant, et donc ça, c'est pas mal. Sinon moi, je peux faire " CHOCOLAT " aussi ! De temps en temps, c'est rigolo de faire  : CHOCOLAT…

La "Petite Voix" (éberluée) : Chocolat ?!?

Patrice Amadieu : Oui, tu fais " CHO " en montant ton club, " CO " au moment de la descente et " LAT ". " LAT " étant le final, la finalité de ton swing. Essaie, tu verras… Je pense que le meilleur exercice, au-delà d'un mot, c'est l'exercice que tu fais sur trois temps (à voir sur nos vidéos). La bonne vitesse de montée, c'est celle qu'on a quand on lance le club, non pas en le positionnant juste derrière ta balle à l’adresse comme d’habitude, mais en faisant comme ceci : Place ton club légèrement au dessus de ta balle, balance tes bras direct vers ta cible (donc en avant, côté gauche pour un droitier de profil) et dans un mouvement de balancier tu redescends au ras de ta balle pour monter derrière toi et là, tu lâches tout ! Tu vas pouvoir ainsi profiter de l’élan que tu as créé. Tout simplement parce que la vitesse étant déterminée par le poids de la tête de club, quand tu démarres avec la tête de club posée derrière ta balle, sans le moindre élan, tu as toujours tendance à l'arracher.

Dans ce cas de figure, en fait, tu as du mal à trouver le bon rythme. La problématique du rythme, c'est quand tu démarres de zéro. La problématique du rythme, c'est quand tu démarres du « non rythme », en fait ! Retiens ça !

Alors que si tu crées du rythme avant, quand tu arrives au niveau du point zéro, c'est alors plus facile de laisser vivre le club et d'accélérer. Je ne dis pas que c’est un truc facile, mais ça s'apprend. Cet exercice est bien pour apprendre. Après, tu peux aussi rechercher des nuances au niveau de ta respiration. C'est aussi le tempo de ta respiration, tu vois, qui peut t’aider à trouver le bon rythme : quelque chose de lent au départ et puis de plus vif après, dans le swing. Mais savoir se servir de la respiration, c’est encore autre chose… On verra ça une prochaine fois…

Dominique Bonnot
Vidéos
La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

toutes les vidéos
Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Joburg Open (T1) : La réaction de Romain Langasque

Romain Langasque réagit après son 66 (-6) lors du premier tour du Joburg Open 2017.

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 1

L'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Gregory Bourdy et Romain Wattel, vous révèle de sa base d'Arcangues ses secrets de petit jeu pour vous faciliter la vie autour et sur le green.

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Ein Bay Open (T1) - Alps Tour : la réaction de Julien Brun

Auteur d'une carte de 64 (-8) en Égypte pour débuter sa saison sur l'Alps Tour, Julien Brun revient sur ses toutes premières bonnes sensations de l'année.

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Maybank Championship (T4) : La réaction de Michaël Lorenzo-Vera

Michaël Lorenzo-Vera réagit après son 69 (-3) lors du 4e tour du Maybank Championship 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf