Graminées

Rubrique : Environnement

Selon les surfaces de jeu, le gazon se compose d’une ou plusieurs variétés de graminées. Chacune des graminées présente des avantages et des inconvénients qu’il faut appréhender pour composer les différentes surfaces de jeu. En effet pour chaque surface, il faudra parvenir au meilleur équilibre entre les paramètres suivants :

  • Qualité de jeu (portée de balle, roule/vitesse, planéité) ;
  • Facilité d’installation (germination, couverture, implantation en sols pauvres…) ;
  • Résistance à la sécheresse ;
  • Résistance aux maladies ;
  • Résistance aux opérations d’entretien et au piétinement.

Les agrostides sont des graminées très répandues sur les greens de golf. Celles-ci supportent bien les tontes rases et résistent à l’humidité. Elles présentent également l’avantage de pousser assez lentement, limitant ainsi la fréquence de tonte. Cependant, elles sont sensibles au piétinement, ce qui impose de déplacer régulièrement les trous (bogeys). Elles sont chaque année envahie par le pâturin annuel qui fleurit toute l’année. Ce dernier s’installe très facilement mais il est très sensible aux maladies.
D’autres variétés sont également très répandues sur nos terrains de golf. Le ray-grass est très facile à installer, peu cher et pousse rapidement. Il faut donc le tondre régulièrement. Il ne dure que 3 à 4 ans et implique d’être ressemer régulièrement.
Les fétuques sont assez difficiles à installer mais conviennent à des sols assez pauvres. Elles poussent lentement, résistent à la sécheresse, aux maladies et piétinement. Elles conviennent bien aux fairways et roughs notamment dans les régions chaudes.
Les surfaces de jeu peuvent se composer de plusieurs variétés de graminées afin de cumuler les avantages de chacune et réduire leurs inconvénients. C’est toute la difficulté pour parvenir à un choix de graminées qui corresponde au climat local, aux exigences du jeu de golf, et également aux enjeux de préservation de l’environnement en limitant les apports d’eau et d’engrais, en résistant aux maladies et en limitant les opérations d’entretien (tontes et autres opérations mécaniques).

A partir de ces quelques explications, on peut comprendre la difficulté des équipes terrain pour entretenir en toute saison des parcours de golf de grande qualité. Un parcours de golf est vivant et évolue au gré des saisons. En certaines périodes, les gazons sont fragilisés et des taches (maladies) apparaissent. Il est parfois indispensable d’engager des opérations mécaniques qui contraignent le jeu, et de traiter avec des produits phytosanitaires pour circonscrire une possible épidémie. Il est donc nécessaire que les joueurs comprennent ces imperfections. Trop souvent, des joueurs se plaignent auprès des directeurs et intendants de la qualité des parcours, des trop fréquentes opérations mécaniques (aération, scarification…), des taches sur les greens… il est indispensable pour la sérénité de tous que chacun comprenne l’importance de ces opérations, et les acceptent pour faire de l’enjeu du développement durable un objectif partagé.

Les régulières compétitions retransmises à la télévision faussent l’image des joueurs sur ce qu’est un parcours de golf en toute saison. Lors de ces compétitions, notamment aux Etats Unis, on peut voir des parcours entretenus à la perfection. Dans l’objectif de l’événement, ceux-ci ont bénéficié de soins intensifs surdimensionnés par rapport à un entretien « classique ». Il n’est pas possible, même pour ces parcours, de bénéficier d’un tel entretien et de cette qualité toute l’année. Chaque joueur doit intégrer cela et modérer ses attentes vis-à-vis des parcours qu’il arpente régulièrement. Chacun d’eux peut retrouver des niveaux de qualité proches sur ses parcours lorsque la saison est idéale et que les clubs préparent des compétitions importantes (grands prix ou autres).

Vidéos
La Paroisse du Petit Jeu : épisode 4

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 4

Golfez en toute sécurité autour et sur le green avec la "Paroisse du Petit Jeu" de l'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Grégory Bourdy et Benjamin Hébert ! Dans ce quatrième épisode, apprenez les bases (posture et mouvement) du chip standard.

Armel Le Cléac'h ambassadeur officiel de la Ryder Cup 2018

Armel Le Cléac'h ambassadeur officiel de la Ryder Cup 2018

À 500 jours du début de la 42ème édition de la Ryder Cup, qui se tiendra au Golf National, Armel Le Cléac’h, vainqueur du Vendée Globe 2016-17 et recordman de l’épreuve, a été désigné premier ambassadeur officiel de l’édition 2018 par Ryder Cup Europe.

toutes les vidéos
Rocco Forte Open (T2) : La réaction de Raphaël Jacquelin

Rocco Forte Open (T2) : La réaction de Raphaël Jacquelin

Raphaël Jacquelin réagit après son 62 (-9) lors du deuxième tour du Rocco Forte Open 2017.

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 4

La Paroisse du Petit Jeu : épisode 4

Golfez en toute sécurité autour et sur le green avec la "Paroisse du Petit Jeu" de l'entraîneur fédéral Olivier Léglise, coach notamment de Grégory Bourdy et Benjamin Hébert ! Dans ce quatrième épisode, apprenez les bases (posture et mouvement) du chip standard.

Rocco Forte Open (T1) : La réaction de Julien Guerrier

Rocco Forte Open (T1) : La réaction de Julien Guerrier

Julien Guerrier réagit après son 65 (-6) lors du premier tour du Rocco Forte Open 2017.

Armel Le Cléac'h ambassadeur officiel de la Ryder Cup 2018

Armel Le Cléac'h ambassadeur officiel de la Ryder Cup 2018

À 500 jours du début de la 42ème édition de la Ryder Cup, qui se tiendra au Golf National, Armel Le Cléac’h, vainqueur du Vendée Globe 2016-17 et recordman de l’épreuve, a été désigné premier ambassadeur officiel de l’édition 2018 par Ryder Cup Europe.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf