Sécheresse

Rubrique : Environnement

En période estivale, les ressources en eau de surface (cours d’eau, lacs…), souterraines (nappes phréatiques) et du réseau public sont particulièrement sollicitées. La ressource étant inégalement répartie sur le territoire national, les différents usages de l’eau (irrigation agricole, fourniture d’eau potable, production d’énergie, industries…) peuvent être localement réglementés pour prévenir les risques de pénuries et préserver les écosystèmes. Les préfets en charge de ces problématiques peuvent émettre des arrêtés de restrictions des usages de l’eau qui contraignent chaque utilisateur (du particulier au professionnel) à modifier ses prélèvements ou stopper certaines utilisations de l’eau. Pour un particulier, l’arrêté peut lui interdire d’arroser sa pelouse ou de laver sa voiture. Pour un agriculteur, il ne pourra plus arroser ses cultures quotidiennement et devra s’astreindre à respecter des périodes de 1 à 5 jours sans arrosage. Pour les golfs potentiellement concernés, soit près de 90% du parc, l’arrosage des surfaces de jeu non prioritaires (fairways, départs et roughs) peut être interdit. Au final, seuls les greens pourront être arrosés car il est vital d’assurer leur survie pour l’activité économique d’un golf. Ce dispositif d’arrosage spécifique a été accordé aux golfs dans le cadre de la Charte Nationale Golf et Environnement signée entre la ffgolf et les Ministères des Sports, de l’Ecologie et de l’Agriculture. Notons qu’en cas d’infraction, tout contrevenant est passible d’une amende de 1 500€ à 3000€ en cas de récidive.

Afin de palier les risques de pénurie d’eau et de restrictions, certains golfs sont équipés de retenues artificielles ou naturelles leur permettant de collecter les eaux pluviales via un réseau de drainage, de les stocker en hiver, puis les utiliser librement en été, même en cas d’arrêté de sécheresse. D’autres golfs, notamment en région Poitou-Charentes où les prélèvements sur les ressources en eau sont réglementés chaque année, ont mis en place la réutilisation des eaux usées de station d’épuration. Cette ressource, impropre à la consommation humaine, ne souffre d’aucun conflit d’usage car elle est systématiquement rejetée dans milieu naturel. Ces deux solutions constituent les alternatives idéales aux prélèvements dans le milieu naturel et au recours à l’eau potable.

..............................................................................................................................................................................................

Côté pratique 


La liste des arrêtés de sécheresse en vigueur est accessible via la plateforme Propluvia du Ministère de l’écologie : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr



Vidéos
toutes les vidéos
Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T4) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 67 (-5) lors du dernier tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T3) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son 70 (-2) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Shenzhen International (T3) : La réaction d'Alexander Levy

Alexander Levy réagit après son 64 (-8) lors du 3e tour du Shenzhen International 2017.

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Shenzhen International (T1) : La réaction de Grégory Bourdy

Grégory Bourdy réagit après son premier tour en 67 (-5) lors du Shenzhen International 2017.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf