Championnat de France Cadets et Cadettes - Trophée Patrick Pons et Trophée Newman
Massane
Du 26 au 29 oct

Championnat de France cadets-cadettes : Auboin et Zasio de bout en bout

29/10/2017
Photo : Alexis Orloff, Gérard Rancurel et ffgolf

Dans un vent violent, le Basque (70) et la Varoise (72) se sont montrés, une fois encore, les plus solides. Le Biarrot a réalisé le doublé comme Alexandre Daydou. La Bonduoise a décroché son premier titre national.

Salomé Zasio et Antoine Auboin champions de France cadets-cadettes

Opéré en mai dernier d’un kyste pilonidal, Antoine Auboin n’avait repris les clubs que deux mois plus tard à l’occasion des tournois basques et landais. Au lendemain d’un British Boys décevant, le Biarrot avait préféré renoncer à ses autres compétitions afin de recouvrer un jeu plus performant et une bonne condition physique.

Aussi, a t-il débarqué un peu dans l’inconnu à Massane pour défendre son titre acquis l’an dernier à Wimereux. Il devait se prouver qu’il était en mesure de jouer les premiers rôles et son 68 du premier tour lui a donné confiance.

Il a enchaîné sur un 75 et deux 70, le dernier dans des conditions très ventées pour réaliser le doublé comme Alexandre Daydou en 2013 et 2014 : «Je suis vraiment content de conserver le trophée et de le ramener à Biarritz, déclare Antoine. Je ne savais pas trop où j’en étais en arrivant à Massane mais, tout s’est bien passé. Dans quinze jours, je disputerai le Grand Prix de la ligue Paca à Terre Blanche puis, à la fin de l’année, j’irai en Floride pour jouer le South Beach.»

Antoine Auboin au championnat de France cadets

En étant le seul à scorer sous le par (70), aujourd'hui, Antoine Auboin a réalisé le doublé dans cette compétition.

Après une accalmie, hier, la Tramontane a encore soufflé violemment, aujourd’hui, pour le dernier tour et Antoine Auboin s’est montré le plus solide : «Je n’étais pas tendu du tout, assure-t-il. Sur les premiers trous, j’ai voulu jouer avec le vent et ça m’a coûté deux bogeys. J’ai donc arrêté et je me suis fier à mon feeling.»

A + 2 après deux trous, le Biarrot a rentré un putt de trois mètres au 3 pour le birdie. Au départ du 7, il a expédié sa mise en jeu dans la forêt à cause d’un push-slice. Au milieu des arbres, il a trouvé une petite fenêtre et tapé un fer 4 qui a atteint le green à sept mètres du drapeau. Il a glissé le putt pour un deuxième birdie et remettre son compteur à zéro. Il a touché le par 5 du 9 en 2 et ainsi bouclé son aller à - 1.

Au 10, il a planté un coup de 58° à deux mètres et enquillé le putt (- 2). Il a concédé un troisième bogey au 14 avant un coup de fer 6 donné sur le par 3 du 17 pour terminer à - 2 et s’adjuger la victoire avec un total de 283 (le seul sous le par) et sept coups d’avance sur Paul Margolis.

Le pensionnaire du Pôle France Boys a signé une carte dans le par, l’une des deux avec celle d’Hermes Ferchaud (7e) : «Je suis satisfait car j’ai vraiment bien joué au golf, assure le Cannois. Hier, ça n’a pas été le cas et mon 74 m’a éloigné de la tête. C’est dommage mais, Antoine était très fort, aujourd’hui.»

Paul Margolis a débuté par six pars avant un premier bogey au 7 à cause d’un mauvais recentrage ayant atterri dans un bunker. Au 9, un "trois putts" lui a valu un bogey et il est passé en 38. Mais, il a réagi dès le 10 en déposant un coup de 52° à un mètre du trou. Sur le par 5 suivant, un bon chip-putt lui a offert un deuxième birdie consécutif pour revenir dans le par. Pas pour longtemps car il a pris trois putts à dix mètres au 12 (+ 1).

Profitant du vent favorable sur le 16, l’Azuréen a drivé dans un bunker de green et mis sa sortie à quelques centimètres du trou pour un troisième et dernier birdie lui assurant un 72 et la deuxième place partagée avec Thomas Boulanger (76).

Salomé Zasio au championnat de France cadettes

Grâce un un 72 dans le vent, Salomé Zasio s'est imposée avec huit coups d'avance sur Tracy Rodriguez.

Le premier titre national de Salomé Zasio

Venue à Massane pour gagner, Salomé Zasio est repartie avec un premier titre de championne de France pour son plus grand bonheur : «C’était vraiment très dur, aujourd’hui, encore plus qu’au deuxième tour, explique-t-elle. J’ai été solide mentalement et je n’ai pas craqué sur la fin comme ça m’arrivait parfois. Je n’ai pas ressenti de stress. Je suis restée très calme et je me suis appliquée à respecter mon plan de jeu sans paniquer après mes bogeys. Tout le travail accompli sur la technique et la stratégie ces derniers temps a payé. Je tiens enfin un titre.»

Ses deux birdies sur les quatre premiers trous l’ont bien aidée à se libérer et à se mettre en confiance. Au 1, son coup de wedge a pitché à cinquante centimètres du mât et au 4 à moins de deux mètres (- 2). Son premier bogey est intervenu sur le par 5 du 5, terrible à cause du vent contre. Et sur le second par 5 de l’aller, elle a pris trois putts.

Revenue dans le par, elle a vu sa balle effectuer une énorme virgule sur le 10 sur son putt pour le birdie. Mais, elle a été récompensée par un birdie au 11 grâce à un chip-putt.

Sur le 15, Salomé Zasio a "surclubé" de trois cannes mais, ça n’a pas été suffisant pour atteindre le green et ce bogey l’a privée d’un score sous le par.

Mais, c’était anecdotique car elle a laissé Tracy Rodriguez (2e) à huit coups et Alexandra Yschard (3e) à treize. La très mauvaise entame de Lou Vrain (+ 6 après cinq trous) l’a éliminée de la course au titre pour sa dernière participation au championnat de France cadettes.

Gérard Rancurel
Vidéos
Journées Olympiques : le golf fait des curieux

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

La Fédération française de golf était présente sur l’esplanade des Invalides les 23 et 24 juin pour soutenir la candidature de Paris 2024 avec un mini-parcours de six trous. Deux jours bien animés.

toutes les vidéos
Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Les deux golfeuses olympiques à Rio, Karine Icher et Gwladys Nocera, étaient à l'INSEP mardi 2 août pour une préparation physique idéale avant les Jeux qui débutent pour elles dans quinze jours.

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

La Fédération française de golf était présente sur l’esplanade des Invalides les 23 et 24 juin pour soutenir la candidature de Paris 2024 avec un mini-parcours de six trous. Deux jours bien animés.

Le Swing par Patrice Amadieu : la mi-backswing

Le Swing par Patrice Amadieu : la mi-backswing

Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf, vous explique l'importance de la mi-backswing.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf