Match France vs Espagne Benjamins Minimes
Moliets
Du 02 au 03 nov

Match France-Espagne : les Bleus reçus cinq sur cinq

03/11/2017
Photo : ffgolf

Battue de quatre points l’an dernier, l’équipe de France a pris sa revanche sur l’Espagne à Moliets, 18 à 14. Les seize jeunes pousses tricolores ont confirmé leur point d’avance pris lors des foursomes pour signer un cinquième succès dans l’histoire de la confrontation.

L'équipe de France victorieuse de l'Espagne

Partis dans la foulée du Tournoi Fédéral Jeunes au Golf de Chiberta, les seize golfeuses et golfeurs sélectionnés ont fait la petite heure de route qui les séparait des Landes et de Moliets accompagnés des entraîneurs fédéraux Bastien Mélani et Stéphanie Arricau.

Avec treize nouvelles têtes par rapport à l'an dernier (Maxime Legros, Clémence Martin et Lilas Pinthier étaient déjà là en 2016 ndlr), une cohésion d'équipe a dû se créer et quoi de mieux que 35 bornes à vélo pour forger les esprits et les cuisses avant les deux parcours de reconnaissance. Plusieurs trous du parcours ont été raccourcis notamment des pars 4 et 5 afin de créer du jeu et des retournements de situation avec des greens à portée de drive ou touchables en deux.

Des foursomes accrochés

Les rencontres face aux Espagnols n'ont régulièrement d'amical que le nom et ressemblent plus à un match de championnat d'Europe qu'à un duel convivial. Rattrapés par l'enjeu, les Bleus ont du mal à rentrer dans leurs foursomes jeudi. « Avec la volonté de bien faire, les jeunes sont un peu rentrés dans l'excès d'autant que la plupart n'a jamais disputé ce genre de rencontre », explique Bastien Mélani.

Les deux joueuses de la Ligue PACA Adéla Cernousek et Lou Rousselot remportent pourtant le premier match 3&2. Leurs partenaires en gagnent sept autres dont quatre sur le dernier trou et partagent le nul une fois, preuve d'une belle combativité.

La France mène alors 8,5 à 7,5 avant les seize simples du vendredi. « Nous les avons bien recentrés sur le jeu du lendemain afin qu'ils gagnent clé en main avec une bonne agressivité car les foursomes étaient tendus et intenses », raconte Bastien Mélani. Un discours payant dès le premier face à face où Arthur Genest s'est défait 3&2 du meilleur espagnol José Luis Ballester en étant 5UP après huit trous !

9,5 à 6,5 sur les simples

La performance du garçon de Touraine a lancé ses partenaires masculins Théo Boulet, Elliot Anger et Maxime Legros sortis eux aussi victorieux. Ce dernier, dominé jusqu'à 5DN, a renversé la tendance pour s'imposer au final 2&1.

Le récent podium benjamines du Tournoi Fédéral Jeunes n'a pas fait de cadeaux à l'image de la large victoire de Lilas Pinthier 6&5. Chez leurs grandes sœurs minimes, Emma Boehly a triomphé 5&4 avant qu'Alizée Vidal ne crée l'exploit devant la 430e joueuse mondiale amateur Natalia Aseguinolaza, défaite 2&1 par la Toulousaine pensionnaire du Pôle France Girls.

« C'est toujours une belle victoire face à l'Espagne. Tout le monde a fait le job avec un superbe état d'esprit et une très bonne entente. La mayonnaise a vraiment pris cette semaine et les matchs perdus ne se sont pas joués à grand chose. C'est une belle génération », conclut Bastien Mélani.

Pierre-François Yves
Vidéos
Journées Olympiques : le golf fait des curieux

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

La Fédération française de golf était présente sur l’esplanade des Invalides les 23 et 24 juin pour soutenir la candidature de Paris 2024 avec un mini-parcours de six trous. Deux jours bien animés.

toutes les vidéos
Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Jeux Olympiques : Karine Icher et Gwladys Nocera en préparation à l'INSEP

Les deux golfeuses olympiques à Rio, Karine Icher et Gwladys Nocera, étaient à l'INSEP mardi 2 août pour une préparation physique idéale avant les Jeux qui débutent pour elles dans quinze jours.

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

Journées Olympiques : le golf fait des curieux

La Fédération française de golf était présente sur l’esplanade des Invalides les 23 et 24 juin pour soutenir la candidature de Paris 2024 avec un mini-parcours de six trous. Deux jours bien animés.

Le Swing par Patrice Amadieu : la mi-backswing

Le Swing par Patrice Amadieu : la mi-backswing

Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf, vous explique l'importance de la mi-backswing.

toutes les vidéos
Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf