vue du Golf de Mezeyrac
Golf de Mezeyrac : 9 trous de magie

Peut-on croire un président de club qui vous affirme que son parcours est magique, mais avec grande retenue ? Si l’on s’en tient à l’adage selon lequel chacun voit midi à sa porte, non ! Mais une fois joués les neuf trous du golf de Mezeyrac-Laguiole, on se demande pourquoi Michel Laur ne voulait pas se montrer plus enthousiaste. De ce premier par 5 de 520 mètres des départs blancs, au dernier par 4, après être passé par monts et par vaux, avoir longé un torrent et traversé la forêt de chênes, on se rend compte que l’on vient de faire le tour d’un monde mystérieux et enchanteur.

Et l’on comprend alors la discrétion de Michel Laur, président de ce « golf heureux » depuis plus de dix ans : en toute honnêteté et toute générosité, il laisse à ses hôtes la surprise d’une découverte bien au-delà de ce qu’il laissait présager. Magique en effet, avec toutes les intonations possibles, ce qui ne l’empêche pas d’être également technique.

Ce lieu envoutant est né en 1989 de la rencontre d’un médecin golfeur et de ses copains, qu’il venait d’initier à son sport favori, avec le propriétaire du domaine de Mezeyrac, une ferme agricole qui se consacrait également au tourisme en proposant des gîtes. Une fois le projet sur pieds, et un très beau dessin de parcours réalisé par Michel Anglade, le médecin golfeur, une centaine de personnes se réunissaient pour passer à la réalisation.

« Pratiquement tous les travaux ont été faits avec des tracteurs agricoles, s’amuse Michel Laur, et tous les membres de l’association y ont participé. L’association loue le terrain et s’occupe du golf, les propriétaires gèrent le restaurant et l’hôtel. »

 Les clients de ce dernier sont on ne peut mieux logés, au pied du parcours.

Les membres de ce golf se divisent en trois catégories : les locaux, soit des habitants de Laguiole, de Soulages-Bonneval et autres villages des monts d’Aubrac, les Ruthénois qui, comme chacun ne sait pas forcément, sont les habitants de Rodez, et des Parisiens. Au nombre de 110 actuellement, ils estiment ce chiffre idéalement équilibré pour laisser suffisamment de place aux joueurs de passage, principalement en été.
 

Michel Laur

Michel Laur

« Le reste du temps, si nous sommes 30 sur le parcours, c’est le bout du monde. Nous avons un privilège extraordinaire », se régale Michel Laur. Mais, aux yeux de ce Ruthénois, les privilèges sont faits pour être partagés. Ainsi, tous les quinze jours, une initiation gratuite est offerte à qui veut et un projet d’initiation en direction des écoles des villages avoisinants est sur le point d’aboutir.

On l’aura compris, ici on attend les visiteurs pour les accueillir comme il se doit et leur permettre de se régénérer aux ondes bénéfiques de ce golf, de la nature qui l’héberge et de la source d’eau potable, analysée trois par an, qui jaillit en contrebas du green du 2. Magique, non ?

www.golf-laguiole.fr
www.hotel-laguiole.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf