vue du parcours du Golf du Val d'Auzon
Golf du Val d'Auzon, un succès fulgurant

Créé il y a à peine deux ans, ce golf compact de 18 trous connaît un succès étonnant que l’augmentation du nombre de golfeurs ne suffit pas à expliquer. L’accueil réservé aux visiteurs comme aux membres par l’ensemble des personnes qui y travaillent donne à lui seul l’envie de revenir. Mais c’est aussi un parfait outil pour s’initier comme pour se perfectionner.

Au Val d’Auzon, ce n’est pas compliqué, tout le monde dit bonjour à tout le monde et tout le monde dit aussi au revoir. Cette ambiance semble fortement influencer le moral des troupes. Tous les joueurs et joueuses croisés ici respirent la passion du jeu. Débutants ou confirmés, quel que soit leur niveau, le plaisir se lit sur leurs visages, en toute simplicité. Cela ne tient pas du hasard ou d’un microclimat. C’est une volonté affichée par les responsables du site.

« Notre philosophie est de recevoir les gens comme s’ils étaient ailleurs que dans un golf parce qu’il y a trop de clichés autour du golf, explique Paul Bonnichon, directeur et créateur de ce site. Je veux casser tout ça. Mais je suis bien conscient qu’il faut de tout, et d’ailleurs nous avons de très bonnes relations avec les autres golfs de la région avec qui nous avons des accords de réciprocité. On a créé quelque chose de différent mais complémentaire. »

rassemblement, sur le parcours, de personnes autour d'un garçon qui putt

Prenons un exemple : vous passez dans le coin, vous apercevez quelque chose qui ressemble à un golf, vous êtes tentés, vous vous arrêtez. Après quelques minutes d’observation, vous feriez bien quelques essais. Hélas, vous n’avez pas de matériel pour la bonne raison que vous ne connaissez rien au golf. Pas grave, approchez-vous, parlez au premier venu et quelques instants plus tard vous avez entre les mains un putter ou un club pour taper des balles sur le practice. Le cas échéant, n’oubliez surtout pas de préciser que vous êtes gaucher. IL n’y a là rien d’inventé : il nous a été donné d’assister à cette scène lors de notre visite !

« Si on accueille les gens avec des gueules d’enterrement, ça ne va pas, plaisante Paul Bonnichon. Il faut être convivial mais à condition d’offrir des prestations de qualité. Si on veut que les gens reviennent, puissent prendre goût au golf, il faut les aider. C’est pour cela qu’on prête le matériel et les balles. »

Jacques, pratiquant de golf depuis trois ans sur le parcours

Jacques pratique le golf depuis un peu plus de trois ans et a pris ses quartiers au Val d’Auzon. C’est grâce à une journée portes ouvertes sur le golf de Riom qu’il a débuté. Du coup, c’est toute la famille que la balle blanche a convaincu : sa femme, ses deux fils et ses deux belles-filles se sont également lancés. Il joue un 18 trous traditionnel par semaine et, le reste du temps, à savoir tous les deux jours, c’est au Val d’Auzon que l’on peut le trouver. « Quand je dispose ne serait-ce que d’une heure ou une heure et demie, je prends mon sac et voilà ! ».

Golf du Val d'Auzon

C’est tout l’avantage offert par ce type de structures établies à proximité des grands centres urbains. Il suffit d’avoir devant soi une petite heure de libre pour faire le détour et venir au moins taper des balles au practice. C’était le cas, le jour de notre visite, de ce jeune couple tout récemment converti. Chacun dans son coin, ils s’entraînent au petit jeu avant de se retrouver sous le practice couvert.

Leur histoire golfique est elle aussi exemplaire : Daniel passait souvent en vélo devant ce golf avant que l’un de ses amis lui propose une visite. Il n’en fallait pas plus pour le convaincre de s’y mettre. Malheureusement, les vacances du couple, prévues sur la Côte d’Azur, tombaient juste après cette découverte... menaçant de couper l’élan. Par le plus grand des hasards, un golf se trouvait à proximité de leur lieu de séjour et, ni une ni deux, les jeunes gens se payaient un stage. Et, dès leur retour, ils devenaient membres du Val d’Auzon.

regroupement d'amateur

Les nombreuses compétitions organisées ici regroupent toutes sortes d’amateurs, des plus âgés aux plus jeunes, et tout ce beau monde joue allègrement ensemble. Mais avant le départ, systématiquement, et dans la bonne humeur, les consignes de prudence et de respect des autres sont données, les règles de base rappelées, celles de fairplay répétées : on éteint les téléphones portables et on ramasse ses mégots.

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf