RETOUR AU SOMMAIRE

Golf de La Chassagne, petit golf deviendra grand

RETOUR AU SOMMAIRE
09/08/2016

Au cœur de la Côte d’Or, à la source de la vallée de l’Ouche, dans un site naturel de 108 ha d’une rare beauté, particulièrement escarpé, où serpente le ruisseau de la Douix, le Golf de la Chassagne vous invite à une promenade sportive de 4 kms, où, de frais sous-bois en plateaux gorgés de soleil, de prairies et falaises, vous découvrirez des trous faciles, des trous compliqués et des points de vue qui vous donnent envie de sortir votre appareil-photo toutes les cinq minutes. Notamment sur le trou n°4, où vous apercevrez sur les hauteurs derrière vous, le château de Mâlin. Et pourtant, vous n’êtes pas loin de la civilisation, avec Dijon à 20 minutes de voiture et Beaune, à une demi-heure.

L’emblème du golf de la Chassagne: le loup

chassagne (6)web

C’est parce que le dernier loup de Côte d’Or a été aperçu précisément à La Chassagne, que le golf qui a conquis l’espace a choisi cet animal comme emblème… Choix peu commun pour un golf, mais le hasard a fait que les porteurs du projet de golf, construit de leurs propres mains, se sont en quelque sorte reconnus dans cet animal. Puissant, le loup représente le dynamisme, l’indépendance mais aussi l’esprit de "meute", la sportivité, et surtout, vénère la Nature. Premier coup de pioche en 2008, ouverture au public en 2011, le temps passe et le Loup devenu figure de proue des lieux, a tout naturellement donné naissance à tous les groupes qui vivent dans le club : Petits Loups, Louveteaux, Jeunes Loups, Loups, Louves et Grands-Loups…

Une histoire de famille

chassagne (5)web

Golfeurs et rêveurs de père en fils, oui, entrepreneurs rusés, obstinés et bosseurs fous, oui, aussi ! Ainsi a commencé l’histoire de Philippe Rance et de son fils Sébastien, sur une page blanche, ou plutôt un terrain en friche. Inaccessible au début, comme pour corser l’affaire, ou mettre leur volonté à rude épreuve. « C’est en 2002 que mon père et moi nous sommes mis à la recherche d’un terrain capable d’accueillir notre projet de construction d’un golf 18 trous, qui serait ouvert à tous, pas guindé, sportif et convivial, raconte Sébastien Rance, toujours Directeur du 9 trous de Tanlay, dans l’Yonne. Nous avons pensé avoir trouvé l’endroit idéal, ici-même (sur et aux abords des 9 trous actuellement en fonction), alors que nous n’avions vu que la partie haute, et ignorions l’existence, du magnifique site naturel situé en contre-bas. Malheureusement, non seulement les terres n’étaient pas à vendre, mais en plus l’opération défrichage semblait être une tâche énorme, avec des démarches administratives compliquées. Donc, ce n’était pas gagné. Mais nous avions du mal à essayer de trouver un plan B tant cet endroit nous plaisait. Quelques années plus tard, suite à un décès, les héritiers du propriétaire ont décidé de vendre, et nous nous sommes naturellement portés acquéreurs. C’est là que nous avons découvert la partie basse du terrain, avec son ruisseau qui coupe l’actuel trou n°8. Il était évident que le 18 trous dont rêvions trouverait sa place sur les 108 ha. »

« Faire de Chassagne, l’un des plus beaux golfs de France »

Mais il a fallu, pour des questions de budget, savoir se montrer patient et avancer pas à pas au risque de compromettre le succès du projet. Les deux hommes sont donc partis sur un 9 trous provisoire, avec le plan du 18 trous en tête. Les années 2006-08 ont été consacrées à l’étude environnementale, tracé (idéal) du parcours, architecture des trous et infrastructure d’accueil des futurs membres et visiteurs. L’ambition : « Faire de ce golf, l’un des plus beaux de France ». 

Et tout ça, quasiment sans aide extérieure. « Merci google ! », s’amuse Sébastien qui n’a fait appel à aucun spécialiste, n’accordant sa confiance qu’à son père et à lui-même, et GOOGLE ! Le business plan a été validé par une carte de France des territoires potentiellement golfiques fournies par la ffgolf indiquant que la zone dijonnaise avait un réservoir de 2000 futurs golfeurs supplémentaires. « Nous avons bricolé le 9 trous, inauguré en mars 2011 ». En l’exploitant bien et en ajoutant une parcelle de 10 ha, Philippe et Sébastien Rance ont pu dégager de quoi financer la deuxième partie des travaux. Tandis que l’un accueille la clientèle, l’autre là-bas dans les sous-bois, installé sur une énorme pelleteuse, dessine un bunker, le plus large et le plus gourmand de balles, du futur 18 trous, qui en 2017, devrait ressembler trait pour trait au rêve du début.

Ambiance cool et parcours stratégique
Les 270 membres qui se sont fidélisés se sont pris au jeu. Plus on leur offre de nouveautés, plus ils sont impatients de se mesurer au parcours final. En attendant, ils bénéficient d’un parcours très sympa, technique, avec de sacrés dénivelés qui seront atténués quand le 18 trous aura définitivement pris possession du terrain. « Nous avons voulu que chaque trou pose un problème stratégique. Que le golfeur confronté à la difficulté se pose à chaque fois la question (en fonction du placement du drapeau ou de sa forme du moment) : Est-ce que j’assure ou est-ce que j’attaque ? »

chassagne (7)web

Les deux options se valent pour scorer, la difficulté finalement étant de se tenir à sa première idée ! Côté enseignement, matériel, il y a tout ce qu’il faut avec un practice (provisoire) et l’usage d’un Trackman dernier cri, pour étudier ses coups et faire du fitting. Au club-house, il y a des fauteuils, des tables, une cheminée pour l’hiver. L’été les membres se retrouvent en terrasse. Un Pro-shop vous permet de vous habiller ou d’acquérir le petit outil qui vous manque. Le sous-sol a été aménagé pour les stocks et le premier étage offre une vraie salle de séminaire et un gîte pour loger sur place (même si des accords lient aussi le golf à certains hôtels de la région, dont le "Philippe Le Bon", à Dijon). Des repas vous sont servis au restaurant, et, à surveiller, les dates des grands rassemblements familiaux, où, autour d’un brunch du dimanche matin, chacun pourra découvrir ou redécouvrir le golf, trouver de nouveaux partenaires, et imaginer l’imminente inauguration d’un golf de qualité, mais qui s’efforcera de conserver son côté "bonne franquette", et ses tarifs attractifs. Loin des grondements des villes.  

A voir, le château de Commarin
Situé en Côte d’Or, à équidistance de Dijon et de Beaune, de Montbard et de Semur-en-Auxois, et à seulement 4 kms de Châteauneuf-en-Auxois, le Château de Commarin est l’un des rares châteaux en France à n’avoir jamais été vendu, ni pillé pendant la révolution française. Appartenant à la même famille depuis plus de 900 ans, Commarin offre au visiteur l’expérience d’un Château vivant, toujours habité, installé avec raffinement au 18e siècle.

Golf de La Chassagne
Chemin de la Chassagne
21410 Mâlain
Tel : 03 80 40 78 57
Site internet : www.golflachassagne.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf