Lancieux

Pétillant

Déjà 16 heures ! Le soleil baisse et il faut filer vers le golf de Lancieux pour le dernier volet de la trilogie. Cap vers la côte, en passant par Plancoët et Ploubalay. Heureusement, les deux golfs, amis et même complices, ne sont distants que de 21 kilomètres et un golf compact se boucle sans traîner.

De plus, dès l’arrivée par l’avenue des Ajoncs, tout est simple avec Anne-Sophie à l’accueil qui vous explique vite et bien «comment ça marche». Créé il y a sept ans par la famille Benadretti, le golf Gaea de Lancieux est un neuf trous pitch and putt dessiné par Martin Hawtree. Uniquement des pars 3, donc, avec des longueurs qui s’échelonnent de 67 mètres (départ «joueurs apprentis» du n°1) à 159 mètres (départ «joueurs confirmés» du n°6).

Il y aussi un practice, deux zones de wedging, un bon putting-green incliné juste avant le départ du n°1 et une vraie signalétique éducative avec des panneaux expliquant aux jeunes et moins jeunes joueurs comment, dans l’idéal, on se comporte -bien!- sur un parcours de golf. Tout cela est pétillant. Stimulant. Amusant. D’autant qu’une bonne partie du parcours domine la baie de Lancieux, avec des vues magiques (surtout le soir au coucher du soleil comme pour notre fin de triathlon) sur les îles Ehibens ou les contours de Saint-Jacut et de Saint-Briac. Les débutants se régalent, les bons joueurs aussi.

Chaque année avant le Grand Prix de Dinard (on est à 10 minutes à peine du sculptural parcours de la Côte d’Emeraude), les pros viennent y répéter leurs gammes en compagnie de David Benadretti, le directeur de ce golf compact Gaea/Lancieux, ou de quelques amateurs chanceux. François Delamontagne, le pro breton figure de proue de Dinard, apprécie, nous dit-on. Comme tous ceux qui peuvent régler leur jeu sur ces pars 3 tantôt en montée, tantôt en descente, tantôt à plat. Des trous qui sont aussi caressés ou hérissés par des vents changeants: de face, de dos, de côté...

Tous les cas de figure sont présents et l’exercice d’adaptation est excellent. Il ne faut pas se priver, surtout hors saison d’été, de venir se renseigner sous le chaleureux hangar aux poutres de bois décorées de parasols multicolores : 17 € le tour, 8 € pour un deuxième tour, 3 € pour le seul accès aux aires de petit jeu, 10€ pour une heure de «découverte» le samedi en fin de journée, 18€ ou 30€ pour dix ou vingt seaux de balles, des stages, des forfaits variés et un professeur, Emmanuel Carlier, présent à l’année, Lancieux, c’est à voir.

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf