Les mordus de cinémas ne peuvent pas ignorer que c’est à Luzarches qu’a été tournée en 1965 une des scènes mythiques du non moins mythique film de Clive Donner What’s New Pussy Cat ?, scénario de Woody Allen avec Peter Sellers, Peter O’Toole, Ursula Andress, Romy Schneyder, Jacques Ballutin, Françoise Hardy, improbable casting dont tous les membres transis de froid ont trouvé refuge chez le bottier du village durant le tournage. Dommage pour eux, l’Hôtel-Golf Club de Luzarches n’existait pas encore, ils y auraient été accueillis comme des princes !

Car, pour reprendre le mot de son Directeur Général, Christophe Fouquet, ici tout est fait pour que le client soit traité comme un roi.

C’est vrai que l’accueil, que ce soit au comptoir du golf, au restaurant ou à l’hôtel est très sympa. « La qualité de la réception, c’est mon leitmotiv, affirme le DG de l’ensemble du complexe. Je suis persuadé que le simple fait d’être aimable avec chaque personne qui entre dans un golf en France, de dire tout simplement “ bonjour ” et de montrer qu’on aime cette clientèle, ferait augmenter le nombre de licenciés de façon significative ! »

Et Christophe Fouquet ne se contente pas de les attendre, ses chers clients, il va les chercher par tous les moyens, par des flyers à la sortie du RER, dans les centres commerciaux alentours, par des e-mails, touchant ainsi 28 000 personnes (tous les gens qui ont eu un jour affaire avec une activité) pour chaque annonce commerciale, promotionnelle ou festive.

L’activité majeure des lieux en dehors de l’hôtel-restaurants, est dédiée à l’organisation de séminaires. Avec 14 salles, de nombreuses entreprises y ont élu domicile. Beaucoup de lancement de voitures dans la plus grande salle (300m2), la dernière en date étant une…Golf, évidemment.

Sur le chiffre d’affaire globale du site,  le golf représente 38% des recettes. Il s’agit d’un golf indépendant qui appartient depuis quinze ans à un Anglais qui laisse à Christophe Fouquet toute latitude pour innover. Ironie, alors qu’il a fait partie en tant que salarié de la chaîne Blue Green dont le premier siège social s’est développé à Mont Griffon, qu’il est en relation avec les patrons des autres chaînes golfiques, le Maître des lieux s’oppose farouchement au fait d’appartenir à l’un de ces géants de la pratique golfique commerciale.

Il préfère tabler sur ses propres forces, sa passion, ses idées et le dynamisme de l’équipe qu’il a recrutée : une soixantaine de personnes.

«  Je me suis toujours battu pour développer la pratique du golf, dit-il avec une pointe de légitime fierté puisque que près de 120 000 personnes fréquentent les lieux chaque année, pour le golf mais aussi pour des motifs professionnels ou familiaux. 

«  On est redoutable, insiste-t-il. Nous avons une force de frappe impressionnante ! »

Parmi les “ plus ” du golf, la situation géographique exceptionnelle n’est pas négligeable. Desservi par deux gares depuis la Gare du Nord (Luzarches et Seugy à cinq minutes à pieds), il s’étend sur 110 hectares d’un paysage digne d’un tableau impressionniste, en pleine vallée de l’Ysieux, dans la Parc Naturel Régional de l’Oise Pays de France, à un quart d’heure de Roissy- Charles de Gaulle et 40 minutes de l’Etoile !

Idéal pour une escapade lors d’un voyage d’affaires avant de repartir vers d’autres horizons.

Autrefois très médiocre les deux  restaurants (une salle de 300 couverts et une de 80) se sont  dotés d’un chef tout droit sorti des cuisine du Grand Véfour.

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf