Mérignies
Mérignies, l’avenir de la tradition

Ouvert en 2008, le site de Mérignies comprend actuellement un 18 trous mais ses visiteurs auront très prochainement l’occasion de jouer un troisième 9 trous. La principale caractéristique de ces parcours, dessinés par Michel Gayon, est l’hommage aux links britanniques voulu par leur créateur.

 

 

 

 

Il en a fallu de la terre pour modeler ces parcours qui projettent immanquablement le joueur outre-Manche ! Pas moins de 1,5 millions de m3 de remblais, transportés par des norias de camions, ont été nécessaire pour façonner les dunes, dont une de près de 20 mètres de hauteur, qui enserrent les fairways de ce golf.

 

Pour parfaire la ressemblance avec les links d’Ecosse ou d’Irlande qui ont inspiré l’architecte, 10 000 genêts de différentes espèces, aux dates de floraison décalées, ont été plantés. Le projet, qui comprend donc pour l’instant deux 9 trous, verra très prochainement l’ouverture d’un troisième 9 trous, qui sera officiellement inauguré au mois de juin, et un quatrième, déjà en travaux mais qui ne devrait voir le jour qu’en 2017.

 

« L’idée de départ était d’avoir un parcours de championnat, donc assez difficile et long,  et un autre plus orienté vers le loisir, plus abordable, dans l’esprit de ce que j’ai déjà fait au golf de La Vaucouleurs », explique Michel Gayon.

virgule

 

Les 18 premiers trous sont extrêmement variés, de longueurs et difficulté complémentaires, mais dont le point commun est le côté épuré, sobre. Le premier 9 trous, « La Valutte », du nom de la ferme situé au centre du domaine, est relativement court, avec deux par 4 de moins de 300 mètres des départs jaunes., un seul par 5 et trois par 3.

 

Rupilly

Le deuxième, dit parcours « Val de Marque », est beaucoup plus long avec entre 400 mètres et 500 mètres de plus selon les marques de départ. C’est le long de ce parcours qu’a pris place le programme immobilier qui donne lieu à un véritable feu d’artifice de maisons en tous genres, de toutes couleurs et obédiences architecturales, mais à distance respectable du terrain.

Quant au troisième 9 trous, « Rupilly », ce que l’on peut en voir avant son ouverture fait rêver avec ses longs enchaînements de dunes élevées et de vallées fertiles en futurs coups de golf à l’état pur. Mais quel que soit leur niveau, les joueurs ont ici l’assurance de se trouver confrontés au véritable esprit du golf, qui demande à celui qui le pratique autant de réflexion que de technique.

Philippe Vanbremeersch, le propriétaire des lieux, a lui aussi eu le temps de la réflexion puisque son projet a été initié en 1990. Les difficultés, notamment les très longs délais d’obtention des autorisations, ne l’ont heureusement pas découragé. En attendant la construction d’un hôtel sur le site, les visiteurs sont très agréablement accueillis dans un immense club house qui, outre le pro shop, les salles de bar et de restauration, compte un simulateur de golf ! Le practice et les différentes zones d’entraînement ne sont pas en reste.

club house

 

Le golf de Mérignies compte aussi une particularité surprenante : il est sans doute le seul parcours au monde à être arrosé par de l’eau minérale ! La proportion est certes minime mais il n’en reste pas moins que le surplus de l’usine Cristaline voisine est récupérée puis stockée dans le grand bassin du golf.

www.merigniesgolf.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf