golf de granville

Granville, l'unique

Le seul et unique links de France vaudrait pour ce seul critère le déplacement, au titre de curiosité. Mais heureusement le golf de Granville est avant tout un parcours exceptionnel. C’est la raison pour laquelle les deux épreuves par équipes les plus importantes de l’Hexagone, les championnats de France hommes et dames, la Gounouilhou et la Golfers’, ont été disputées respectivement en 2012 et 2013 sur ce parcours créé en 1912.

Si les premiers travaux datent bien de 1912, il a fallu attendre 1914 pour que ce qui était alors un 9 trous soit officiellement inauguré. Première Guerre Mondiale oblige, ce n’est qu’en 1921 que ce parcours, établi sur les dunes de la commune de Bréville-sur-Mer, située à la sortie nord de Granville, prendra sa réelle dimension grâce au grand architecte anglais Harry Colt. Lequel est également le signataire que quelques autres des plus beaux parcours de France, notamment Saint-Cloud, Saint-Germain, Biarritz le phare ou encore Le Touquet.

De ce tracé d’origine ne restent intacts que 12 des 18 trous mais bien malin serait celui qui, après une première visite, saurait donner la liste des 6 qui ont été refaits. Dès la première aire de départ, on s’y croit ! Très surélevée, au pied de ce qui fut le premier club-house, celle-ci permet une vue globale du parcours : superbes ondulations, roughs jaune paille, fairways sinueux, bunkers profonds, greens fondus dans le paysage. Avant de taper le premier coup, on a déjà l’impression de flotter très légèrement au-dessus du plancher des vaches.

golf de granville

Il est d’ailleurs frappant de constater qu’une fois le soleil disparu au fond de la Baie du Mont-Saint-Michel, des gens continuent de jouer jusqu’aux dernières lueurs. La tâche est parfois ardue lorsqu’il s’agit de retrouver une balle légèrement égarée mais le plaisir de ces joueuses et joueurs plus ou moins nyctalopes ne semble pas le moins du monde entamé. IL faut préciser aussi que le parcours réserve des points de vue somptueux, sur l’ensemble du terrain ou sur la mer et la côte jusqu’à Granville, notamment depuis le départ très surélevé du 6.Beaucoup de greens en hauteur, parfois bien bombés, d’autres en cuvette avec des pentes très excitantes, toujours bien fermes bien sûr : voilà ce qui est proposé aux joueurs et joueuses, obligés de donner le meilleur d’eux-mêmes pour se montrer à la hauteur du défi. Mais que l’on se rassure, la beauté sauvage des lieux, enrichie d’une flore discrète mais exceptionnelle, apportera le petit plus nécessaire pour compenser d’éventuelles limitations techniques.

« Nous avons de plus en plus de golfeurs des régions alentour qui viennent en hiver et profitent des conditions exceptionnelles de notre parcours, constate Vincent Portier, le jeune responsable de l’accueil et de la communication. Grâce au fabuleux sous-sol dont nous disposons, ils peuvent sans aucun problème sillonner le parcours avec leur chariot ou éventuellement en voiturette. Aucun green n’est jamais fermé, on se sait pas ici ce que sont des greens d’hiver. »

golf de granville

Vincent Portier

Jouer ce type de parcours demande cependant quelques précautions. « Sur un links, comme on ne voit pas d’obstacles tels que des arbres qui peuvent sur d’autres golfs servir de point de repère, et que le rough n’a pas l’air méchant, on a tendance à faire moins attention. Il faut être plus vigilant à son alignement », poursuit Vincent Portier qui, soit dit en passant, est un amateur très éclairé puisqu’il affiche un handicap de moins 1 et qu’il remportait le championnat du club en 2012.

Le site de Granville comprend en outre un très sympathique parcours de 9 trous, les Dunes, composé de six par 4 et de trois par 3 sur lesquels on peut avantageusement se préparer avant d’affronter le 18 trous.

www.golfdegranville.com

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf