RETOUR AU SOMMAIRE

Enseignement

RETOUR AU SOMMAIRE
25/02/2014

Marc Perrillat a créé le golf du Grand-Bornand en 1987. Son fils,Teddy, est aujourd’hui moniteur de ski et pro de golf, une tendance à la hausse.

Marc Perrillat

En 1987, quand Marc Perrillat, moniteur de ski et président du ski-club au Grand-Bornand, décide de créer un 9 trous compact sur des prairies d’alpage appartenant à sa belle-famille, c’est l’inconnu. On est encore loin du plan actuel de la ffgolf autour des «100 petits équipements dans l‘Hexagone», projet inclus au cahier des charges pour l’obtention de l’organisation de la Ryder Cup 2018 en France. On est surtout au Grand-Bornand, une station de ski recouverte par la neige une bonne partie de l’année.

Situé en fond de vallée, donc relativement plat malgré l’altitude de 1300 mètres, le futur golf se fera sur le tracé hivernal des boucles de ski de fond. «Allons-y, l’aventure, c’est l’aventure...» se dit Marc Perrillat, pionnier dans l’âme.
Le plus heureux, ce sera sûrement son fils, Teddy. Né en 1984, le petit Haut-Savoyard aura ainsi le privilège, grâce à papa, de faire ses débuts à skis et ses débuts au golf au même âge tendre de... trois ans et demi! «Dans les deux cas, je savais à peine marcher», explique Teddy.

Terrain

Vingt-quatre années ont passé. Le Grand-Bornand demeure plus connu pour ses skieurs que pour ses golfeurs, avec un nombre impressionnant d’athlètes membres ou ex-membres des équipes de France de ski: Tessa Worley, Steve Missillier et Thomas Mermillod (alpin), Roddy Darragon et Christophe Perrillat (fond), Sylvie Becaert (biathlon), Alexandre Mabboux (saut) ou Océane Pozzo (snowboard)...
Malgré cette culture locale éloignée des drives et du putting, le golf du Rocher Blanc a grandi harmonieusement. Il comporte maintenant dix trous homologués par la ffgolf (par 33 pour des trous allant de 65m à 130m) et quatre trous compacts (par 12 avec des trous de 45m à 65m).

Ouvert de mai à octobre... Selon la neige !

Marc Perrillat en est toujours le directeur. Quant à son fils Teddy, en parallèle à une licence en Entraînement et Management du sport, il a passé son diplôme de moniteur national de ski alpin en 2002... puis son diplôme de Professionnel de golf en 2007 ! Après l’Ecole de Vichy et un apprentissage comme élève-moniteur au golf de Mâcon-La-Salle, il est «remonté» au Grand-Bornand où il enseigne l’hiver à l’Ecole du Ski Français (il est actuellement moniteur ESF détaché auprès des «petits» du Ski-Club). L’été, Teddy travaille tout naturellement comme pro au «Golf Perrillat». Une saison qui va du 1er mai au 30 octobre, dates évolutives en fonction du départ et de l’arrivée de la neige. Un petit tour sur son site internet (voir ci-dessous) et il est possible de le voir dans ses deux panoplies, celle de skieur et celle de golfeur.

Quelle différence entre l’enseignement du golf et celui du ski?
«Au golf, la relation avec l’élève se poursuit sur toute la saison; pour le ski, c’est une ou deux semaines durant les congés d’hiver à l’occasion d’un stage ou de cours collectifs... Le pro de golf a une journée plus physique et prenante mentalement car il n’y a pas de respirations comme au ski quand on est, par exemple, sur les télésièges ou les téléskis.»

Est-il plus difficile d’apprendre à skier qu’à swinguer ?
«Au golf, la sanction est directe: une balle ratée est une balle ratée. Au ski, il y a beaucoup de sensations pour l’élève, que ce soit bon ou moins bon. Ce qui est sûr, c’est que tous ceux qui lisent bien les trajectoires sur une piste de ski sauront mieux lire les fairways que les autres...»
Cet hiver, si vous voulez poursuivre cette comparaison entre ces deux sports passion, posez la question à votre moniteur de ski: peut-être est-il directeur d’un golf, comme Jean-Noël Batin à Méribel, Alain Pachoud à Tignes ou Marc Perrillat au Grand-Bornand... Voire moniteur de golf comme Teddy Perrillat qui passe donc du bonnet à la casquette au Grand-Bornand, Benoit Tardy (Giez) qui enseigne le ski à Méribel et Courchevel, et bien d’autres noms encore...
Le golf séduit tellement les skieurs que c’est une tendance à la hausse que celle de souhaiter enseigner dans les deux disciplines.

Golf du Grand-Bornand, Teddy Perrillat : www.skigolf.fr

Partenaires officiels
logos partenaires officiel sffgolf
fournisseurs officiels
logos fournisseurs officiels ffgolf
Partenaires medias
logos partenaires médias ffgolf